La cacophonie continue

Décidément, l’éléphant accouchera-t-il d’une souris ? Et quand ?
A deux semaines précisément d’une journée de mobilisation contre la réforme des retraites – le 5 décembre – qui devrait être très suivie dans les transports, le Premier ministre Edouard Philippe a fait une déclaration sur France Inter ce matin qui n’est pas de nature à calmer les esprits.
En substance, il affirme que les Français devront travailler plus longtemps.
Le Conseil d’Orientation des Retraites (COR) a ravivé l’inquiétude. Son dernier rapport, commandé en septembre par le Premier ministre et présenté officiellement aujourd’hui 21 novembre 2019, a « fuité » dans la presse ces jours-ci. Les simulations économiques du COR révèlent l’existence d’un déficit prévisible des régimes de retraite pouvant aller jusqu’à 17 milliards d’euros en 2025.
Mais, car il y a un « mais », selon le magazine « Alternatives économiques » le COR reconnaît que son évaluation provient de « conventions comptables discutables ». Ce « pseudo-déficit proviendrait essentiellement d’une baisse des ressources » liée notamment à une forte diminution du nombre de fonctionnaires (donc à une forte baisse des cotisations affectées au système de retraite),  de la non-compensation financière de certaines exonérations sociales, de la baisse de transferts provenant du système d’assurance chômage et de la branche des allocations familiales.
En résumé, si d’autres opérations comptables sont adoptées, le déficit disparaît.
On peut dire que le rapport du COR « tombe bien » pour l’exécutif, pressé de se saisir d’informations allant dans le sens d’un allongement de la durée d’activité et/ou d’un relèvement de l’âge de la retraite.
La réaction n’a pas tardé du côté de la CFDT-Cheminots qui a décidé de rejoindre le mouvement des trois syndicats grévistes le 5 décembre : Unsa-ferroviaire, CGT-Cheminots et Sud-Rail.
Il faut s’attendre à un bras de fer durable entre les grévistes et l’exécutif. Et à de grosses difficultés pour les usagers des transports à partir du 5 décembre.

Tous droits réservés

Journaliste en droit social, aujourd'hui retraitée, je me suis spécialisée sur les sujets de retraite et de protection sociale il y a bientôt 40 ans, lorsque j'ai commencé ma carrière dans un groupe de caisses de retraite complémentaire. J'ai travaillé pour de nombreux magazines institutionnels (revues de la Caisse Nationale d'Assurance vieillesse, des caisses d'allocations familiales...) et grand public (Le Temps Retrouvé, Notre Temps, Pleine Vie, 60 Millions de consommateurs, Dossier Familial...). Avec la réforme des retraites qui s'annonce, on a tous besoin de comprendre les enjeux et les changements. Analyser, informer sur ce thème, c'est le cœur de mon métier.

0 comments on “La cacophonie continue

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :