Retrait de l’âge « pivot » à 64 ans ne signifie pas retrait de « l’âge d’équilibre »

L’âge du taux plein de la retraite, dénommé « âge pivot » dans le projet de réforme des retraites, est aussi souvent appelé « âge d’équilibre ». Pourquoi ? Quelle conséquence a le retrait de l’âge « pivot » à 64 ans ?

D’après les projections actuelles du Conseil d’Orientation des Retraites (COR), l’âge du taux plein* de la retraite à 64 ans correspond à l’âge moyen auquel les personnes nées en 1963 partiront à la retraite.
Dans le rapport de l’ex-Haut Commissaire aux retraites (de juillet 2019), c’est cet âge de 64 ans de la retraite à taux plein qui a été défini comme étant « l’âge d’équilibre » du système universel de retraite à points. En clair, dans ces conditions, le système de retraite serait équilibré financièrement.
L’âge « pivot » ou « âge d’équilibre » à 64 ans a donc été repris dans le projet de loi par le Premier Ministre Edouard Philippe, qui a aussi fixé une date butoir. Il devait être progressivement atteint entre 2022 et 2027.
Précisons que « l’âge d’équilibre » est amené à évoluer en fonction de l’espérance de vie des individus : à la hausse si l’espérance de vie augmente, ou à la baisse au cas où l’espérance de vie diminuerait.

Conséquences du retrait de l’âge pivot à 64 ans
Le Premier Ministre Edouard Philippe a retiré l’âge « pivot » de 64 ans du projet de loi. Cela veut-il dire qu’il supprime aussi la notion « d’âge d’équilibre » ?
Non, cela signifie qu’il renonce à le déterminer lui-même – pour l’instant.
Dans la lettre envoyée aux partenaires sociaux il précise : « le projet de loi prévoira que le futur système universel comporte un âge d’équilibre« .
Et il demande aux partenaires sociaux, d’ici fin avril 2020, de définir les mesures à prendre pour atteindre l’équilibre financier du système de retraite en 2027. Ce sera l’objet des discussions de la Conférence sur l’équilibre et le financement des retraites qui vient d’être mise en place.
Si, fin avril, aucun accord n’est intervenu entre les partenaires sociaux, le Premier ministre reprendra la main et prendra lui-même les mesures nécessaires. A suivre…

* C’est-à-dire sans décote

Tous droits réservés

Journaliste en droit social, aujourd'hui retraitée, je me suis spécialisée sur les sujets de retraite et de protection sociale il y a bientôt 40 ans, lorsque j'ai commencé ma carrière dans un groupe de caisses de retraite complémentaire. J'ai travaillé pour de nombreux magazines institutionnels (revues de la Caisse Nationale d'Assurance vieillesse, des caisses d'allocations familiales...) et grand public (Le Temps Retrouvé, Notre Temps, Pleine Vie, 60 Millions de consommateurs, Dossier Familial...). Avec la réforme des retraites qui s'annonce, on a tous besoin de comprendre les enjeux et les changements. Analyser, informer sur ce thème, c'est le cœur de mon métier.

0 comments on “Retrait de l’âge « pivot » à 64 ans ne signifie pas retrait de « l’âge d’équilibre »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :