Quelle retraite pour les femmes ?

Du 8 mars au 12 mars, à l’occasion de la Journée de la Femme, Sapiendo-Retraite (1) conseillera gratuitement les femmes sur leurs droits. Il leur suffit d’appeler entre 12 h et 14 h au 01 76 43 04 98 (n° non surtaxé). Saluons cette initiative.

– Après le décès d’un mari, d’un ex-conjoint ou d’un partenaire, quels sont les droits de la femme sur sa retraite, ce qu’on appelle la « réversion » ? Si elle se remarie ou se remet en couple, ça change quoi ?
– Avant de décider d’arrêter provisoirement de travailler pour s’occuper des enfants ou de prendre un congé parental, faire le point sur ses droits futurs à la retraite et ce que la femme risque de perdre n’est pas inutile.
– Si un conjoint travaille en libéral ou exerce une profession indépendante, l’épouse qui l’assiste dans ses tâches administratives par exemple, ne doit pas le faire sans être déclarée. En cotisant, elle pourra acquérir des droits à la retraite.

Autant de sujets importants à aborder pendant la vie active, quand on sait qu’aujourd’hui encore les femmes perçoivent un montant de pension sensiblement inférieur à celui des hommes. Selon une publication de la Drees (2) parue en 2020, « les femmes résidant en France perçoivent un montant de retraite de droit direct [c’est-à-dire de pension personnelle] inférieur de 41 % à celui des hommes en 2018, contre 50 % en 2004. En tenant compte de la pension de réversion, cet écart se réduit à 28 % en 2018« .
On est encore loin de l’égalité entre hommes et femmes en matière de revenus ! Même si les écarts de rémunérations tendent à se réduire progressivement, ils existent toujours et la retraite en est le reflet. De plus les femmes paient encore un lourd tribut aux charges familiales et les conséquences financières au moment de prendre leur retraite nous le rappellent cruellement.

(1) Société de conseils et d’analyses en retraite
(2) Direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques, au Ministère des Solidarités et de la Santé

Tous droits réservés

Journaliste en droit social, aujourd'hui retraitée, je me suis spécialisée sur les sujets de retraite et de protection sociale il y a bientôt 40 ans, lorsque j'ai commencé ma carrière dans un groupe de caisses de retraite complémentaire. J'ai travaillé pour de nombreux magazines institutionnels (revues de la Caisse Nationale d'Assurance vieillesse, des caisses d'allocations familiales...) et grand public (Le Temps Retrouvé, Notre Temps, Pleine Vie, 60 Millions de consommateurs, Dossier Familial...). Avec la réforme des retraites qui s'annonce, on a tous besoin de comprendre les enjeux et les changements. Analyser, informer sur ce thème, c'est le cœur de mon métier.

0 comments on “Quelle retraite pour les femmes ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :